Hopital : urgences photo : Sylvie Damagnez

"Ce  n’est  désormais  plus une surprise : la situation sanitaire  risque  d’être compliquée cet hiver dans la vallée de Serre Chevalier. Il  n’y a plus de médecins ni au  Monêtier­-les-­Bains  ni  à  Saint-­Chaffrey.  Seuls  deux  praticiens  vont  exercer  au  pied des pistes, à Villeneuve."

 

 

L'article de ce jour dans le DL commence par ces mots... Lire la suite en cliquant sur le lien ci-dessous :

Le_Dauphin__Lib_r__du_lundi_30_novembre_2015

 "l’hôpital doit  donc  s’adapter,  se  restructurer, et se réaménager." poursuit le journaliste... 100 000 € de travaux sont prévus au service des urgences... mais rien sur l'origine de ces fonds. Est-ce l'ARS qui va financer ? Ou l'hôpital qui va encore gérer la pénurie ? Et pour cette saison d'hiver, qui commence dans 3 semaines ? Nous risquons de voir les files d'attente de patients ayant subi des traumatismes au ski s'allonger, mêlés aux malades habituels, aux habitants du Briançonnais, venus se faire soigner aux urgences. 

Et l'ACDHPB sera-t-elle invitée à la  "nouvelle réunion avec  les  acteurs  concernés [qui] doit se tenir en sous-­préfecture le 8 décembre prochain" ?

Autant de questions que nous ne nous priverons pas de poser au nouveau Directeur Général du CH Briançon, Yann Le Bras, qui cumule ce poste avec celui de DG du CHICAS Gap-Sisteron, avec les CH d'Embrun et d'Aiguilles, au cours du RV que nous avons demandé et obtenu, le jeudi 3 décembre prochain...

Comprendrait-on ENFIN que l'Agence Régionale de Santé toute puissante a décidé de réduire fortement l'offre de soins du Nord du département, malgré l'afflux touristique et les difficultés d'accès (route, train, neige...), qui viennent compliquer la situation ?

Quand on décrète l'Etat d'Urgence, que dire de "l'Etat des Urgences" ?