Hautes-ALpes : Michèle Rivasi s'empare du dossier de la réa à Briançon

michele_rivasi


Hautes-Alpes - La candidate EELV pour les européennes, et actuelle européputée, sur la circonscription Sud-Est, Michèle Rivasi, a écrit au directeur de l’ARS, Agence Régionale de Santé. Elle rappelle la « situation financière difficile » de l’hôpital de Briançon : « 30 millions d’euros d’emprunts contractés lors de l'extension liée aux Jeux Olympiques de 2006. Cette extension a été validée en son temps par l'ARH, autorité de tutelle ». Elle demande alors à l’Etat d’assumer ses responsabilités « en reprenant cette dette à sa charge ».

L’eurodéputée craint que la situation « empire considérablement si la fermeture envisagée du service de réanimation et sa transformation en service de soins continus devenait effective ». La Parlementaire européenne demande alors de « décider immédiatement la pérennisation du service de réanimation » et de poursuivre le « travail sur la question transfrontalière avec nos voisins italiens afin de mettre en oeuvre une zone organisée d'accès aux soins transfrontaliers (ZOAST) comme c'est déjà le cas avec la Belgique et l'Allemagne ».