Nous publions ci-dessous les réponses des candidats du binôme Aurélie Poyau-Gérard Fromm - Briançon - 2 et Céline Geoffroy-Pierre Denis - L'Argentière-La Bessée.

Ces candidats sont les seuls à nous avoir répondu et nous les remercions.

Le binôme Agnès Antoine- Gérad Ladoux - L'Argentière-La Bessée n'a pas envoyé de réponse, Agnès Antoine étant impliquée de la meilleure façon qui soit dans la défense de l'hôpital de Briançon, en tant que coordinatrice de l'ACDHPB.

***

Madame, Monsieur,

Vous avez souhaité nous adresser une lettre ouverte concernant la situation du centre hospitalier de Briançon. Vous trouverez ci-dessous nos éléments d’analyse de ce dossier et les actions que nous entendons poursuivre.

Le Centre Hospitalier de Briançon assume une mission indispensable à l’ensemble du briançonnais et au-delà de la frontière à nos voisins italiens afin de répondre aux besoins de la population permanente comme touristique et de sécuriser ceux qui vivent ou viennent vivre à Briançon. Nous avons toujours été en première ligne du combat pour la défense de notre hôpital afin de maintenir une offre de soins hospitaliers de qualité et de proximité dans le Briançonnais

Nous souhaitons que chacun prenne conscience que l’hôpital est à notre service, mais il est important aussi que les Briançonnais l’utilisent. A ce jour 40 % des patients vont se faire opérer ailleurs, et l’activité a encore diminué de 9% en 2014 ce qui n’aide pas la gestion de ce bel outil. On ne peut pas continuer comme ça, il faut que la confiance puisse être restaurée.

Le déménagement de Rhône-Azur devant et dans l’hôpital constitue un gage de pérennité et de complémentarité.

La reconnaissance de l’isolement du CHB va générer des financements complémentaires qui viennent  s’ajouter à l’aide exceptionnelle de l’Etat. Ainsi, Sur la seule année 2014 le CHB aura bénéficié d’une dotation de 7 millions d’euros de l’ARS et d’1 millions d’euros d’aides complémentaires au titre de l'adaptation de la T2A aux établissements isolés, ce qui en fait un des hôpitaux les plus aidés de France.

Ces aides n’empêchent pas l’établissement de poursuivre sa quête de recettes supplémentaires notamment en travaillant avec l’Italie afin de mettre en place tous les éléments qui permettront à la patientèle italienne d’être prise en charge à Briançon et au Centre Hospitalier de Briançon de l’accueillir. L’établissement briançonnais a déjà réalisé 530 séjours pour des patients italiens en 2013 et 600 en 2014. Il s’agit à présent de développer un projet médical de coopération transfrontalière en parvenant avec les autorités italiennes à instaurer un cadre juridique et financier destiné et à lever les obstacles qui permettront la montée en charge des séjours de patients italiens au CHB.

Dans cette perspective, à mon initiative une première réunion franco-italienne a eu lieu à Suse le 14 octobre 2014 afin de donner une ligne directrice aux travaux à conduire qui permettront de construire un dispositif partenarial réciproque. Une nouvelle rencontre franco-italienne a eu lieu cette semaine à Turin en présence notamment de Mauro LAUS – Président du Conseil Régional Piémont. Nos interlocuteurs italiens se sont montrés désireux de jeter les bases d’une coopération sanitaire transfrontalière approfondie entre la France et l’Italie afin d'améliorer l'accès aux soins et de garantir leur continuité pour les populations de la zone frontalière.

Veuillez agréer Madame, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées.

Aurélie Poyau-Gérard Fromm - Briançon - 2

***

Madame,
l'avenir de l'hôpital est un sujet de préoccupation majeur pour les habitants de ce territoire. 
Nous avons en effet largement abordé cette
 question au cours de notre campagne et des réunions publiques que nous avons organisées dans les communes du Canton de L'Argentière. 
Pierre Denis, conseiller général sortant, a participé durant sa mandature aux manifestations organisées pour la défense de l'hôpital. Si nous sommes élus, nous poursuivrons le combat à vos côtés en étroite association avec le maire de Briançon Gérard Fromm et les élus du Briançonnais. 

Vous trouverez en pièce jointe notre programme pour le canton dans lequel nous nous engageons à peser de tout notre poids pour la défense de l'hôpital.

Sincères salutations
Pierre Denis et Céline Geoffroy - L'Argentière-la Bessée