Un article sur le site de Alpes1 la radio des Alpes du Sud :

 

30
avr
2014
Hautes-Alpes : près de 500 personnes pour sauver l'hôpital de Briançon
Hautes-Alpes - Beaucoup de bruit, beaucoup de monde ce mercredi après-midi, pour défendre l’hôpital de Briançon. Entre 400 et 500 personnes se sont réunies dans les rues de la ville, pour dénoncer la situation critique de l’hôpital, endetté à plus de 20 millions d’euros. 
Elus, syndicats et citoyens dénoncent les non-remplacements de médecins dans de nombreux services, dont celui de réanimation, qui doit fermer au 15 mai prochain. "Vous voyer bien qu'aujourd'hui, les services de la santé sont touchés par des mesures de restructurations importantes, qui mettent en péril les services tel qu'on le découvre sur l'hôpital de Briançon", a dénoncé sur Alpes 1 Jean-Claude Blais de la CGT 05. "En l'état présent, il est clair que le service de réanimation ne peut plus fonctionner, malheureusement puisque la sécurité des patients n'est plus assuré". En effet, le dernier médecin prendra congé le 15 mai et ne devrait pas être remplacé.
 
Le maire de Briançon, Gérard Fromm, a appelé à la mobilisation générale. "La présence de l'hôpital, c'est le problème de l'accès à la santé, le problème de la sécurité pour les gens qui vivent, donc c'est un problème d'aménagement du territoire. Moi, ce qui me ravit quelque part, c'est de se rendre compte que les gens ont pris conscience qu'il fallait se battre". Gérard Fromm demande à l’Etat de supprimer la tarification à l’activité et revenir à un budget global. Le Conseil général des Hautes-Alpes a voté une motion en ce sens, mardi, lors de l’assemblée plénière. 
 
Dans les rangs également, la candidate aux élections européennes et maire de Puy-Sanières, Valérie Rossi. "J'espère que cette réanimation se maintiendra et surtout, qu'on pourra avancer dans les négociations transfrontalières, de façon à aboutir à un vrai projet pérene pour l'hôpital de Briançon et celui de Susa". Valérie Rossi qui a également défendu le député PRG Joël Giraud, dont elle est l'attachée parlementaire : "Il se bat beaucoup pour cet hôpital, pour maintenir sa réanimation."
 
Une rencontre, réunissant les principaux défenseurs de l'hôpital public de Briançon, va être demandée avec le directeur de l’Agence Régionale de Santé Paca et la Ministre, Marisol Tourraine.

 

http://alpesdusud.laradioplus.com/infos/infos-locales?view=info&id_news=29237